La Laure de la Sainte Trinité-Saint-Serge


     

Vers la fin du XVII siècle le nombre des moines du monastère a beaucoup augmenté, et le vieux réfectoire ne répondait plus à ses besoins. En 1686-1692 par ordre de Pierre le Premier il a été remplacé par un autre qui comprenait aussi une église. En 1692, où l`on célébrait le tricentenaire du décès de saint Serge, le patriarche Adrianne a consacré cette église en l`honneur de Saint Serge.

L`ornement riche et décoratif du Réfectoire, la peinture éclatante de ses façades, l`abondance de sculpture et stuc souligne l`originalité de la conception architecturale. Malgré ses dimensions considérables (510 m2), le Réfectoire n`a pas de supports pour sa voûte. Sa peinture murale a été maintes fois changée, de nos jours elle représente les sujets de 1911. Dans leur plupart ce sont ceux de l`Ancien et du Nouveau Testament, les icônes des dicsiples de saint Serge. C`est le résultat de la restauration faite après la Deuxième Guerre Mondiale.

Selon l`agiographie de saint Serge, lui et son disciple Mikhéï ont été honorés de l`apparition de la Sainte Vierge et deux apôtres, saint Pierre et saint Jean Evangeliste. Eclairé de la lumière divine, saint Serge a reçu la promesse de prospérité du monastère après sa mort. En 1734 en l`honneur de ce miracle a été érigée une église, en langage populaire appelée celle de Mikhéï, car les reliques de ce saint gisent au-dessous. Cette église est ouverte pour la liturgie solonnelle une fois par an, le 19 mai, où l`on célèbre la mémoire de ce saint.

 

 Previous 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Next